Outils pour utilisateurs

Outils du site


projets:double:jeff

Suite et vers ou on va:

journal d'expérimentation

dec

  • test des rubans tactiles , pression/position , nickel sur un arduino168
  • test interface reseau arduino328 (compilation seule) ok
  • attente arduino328
  • reste a faire OSC / ethernet avec les capteurs
  • test IMU , ne fontionne que sur arduino328 .. en attente, mais code compile
  • si cela fonctionne je passerais tout sur arduino / OSC / ethernet , on aura un truc plus solide et modulaire.
    • voir cote firmata/OSC pour un protocole plus generaliste
  • test roue en cours
  • commencer a chercher un PC costaud
    • portable sans ecran sans doute plus simple? ⇒SNALIS
    • ou ARM64 (PINE64?) dans un futur pour reproduire l'installation
  • donc simplifications de l'ensemble
    • capteurs ⇒OSC/ethernet sur cable très fin
    • switch d'interconnexion de l'ensemble
    • unité centrale seule recevant tout OSC deja en forme et faisant la composition algorithmique

nov

sept

  • corde electromagnétique, test avec un drivers de moteur pas a pas .. non concluant, pas assez de peche
  • trouvé The Electromagnetically-Prepared , test a faire , commande d'aimant ok, j'ai ampli sur TDA pour le test, manquera le retour.
    • mon TDA7266 fait 8W , commande d'un TPA3116 Mono 100W ok
  • install d'un environnement armbian sur bananaPI M2+, pilotable par VNC ok
  • install d'une carte d'expérimentation sur la BananaPi, port I2C etc ok
  • cablé et codé GY-85 en capteur de mouvement, python, ok
    • reste passage en OSC
    • est ce que je passe toutes les valeurs directement … pour calcul en aval ou un quaternion , position ( que je dois coder) ?
  • un capteur de pression serait pas mal sur la roue

expérimentation d'une corde électromagnétique

en cours…

Faire vibrer une corde de violoncelle, ou autre à la fréquence voulue et avec des attaques audibles

  • une corde de violoncelle en sol
  • une bobine électroaimant de puissance en 12V
  • une platine Double BTS7960B 43A motor driver pour arduino pour commander en PWM les impulsions +/- données à la bobine.. ne donne pas terrible
  • une batterie 12V pouvant me donner au moins 10 A

doc , en rapport

description matérielle du matériel

Techniques d'interfaçage:

  • Un PC intel sous Debian Jessie héberge en tant que serveur les applications de traitement audio, Dure Data, Iannix, Janoma, SuperCollider, Faust etc
    • tout communication se fait pas le réseau en OSC pour garantir l'interopérabilité
    • éventuellement un serveur de son jackd sera utilisé pour la synchronisation basse latence
    • une carte son pouvant sortir 5 canaux ( FCA610 ou équivalent)
  • Une micro machine ARM Beagleboard Black (BB) sous un Debian basse latence Xenomai traite les informations des capteurs pour les donner sous OSC au PC maitre de composition
  • main gauche et droite sont équipées de bracelets donnant les informations de mouvements, X,Y,Z,pitch,roll
    • puce IMU type MPU9150/9250 9 degrés de liberté
    • liaison filaire en i2c à la plaque de connexion de la BB
  • des zones tactiles sont disposées sur le manche et la caisse
    • puce MPR121 ou equivalente
    • liaison i2c à la BB
  • des capteurs piezo donnent des informations vibratoires, grattements, chocs
    • liées à une mise en forme par un ATmega32 Arduino (entrée analogique)
      • une carte analogique/i2c pourrait remplacer l'arduino sur la BB pour un traitement directe
    • un des capteurs est en audio directement sur une entrée de la carte son
  • on fera des test de mesures résistives sur les cordes pour tenter de situer les points de touche (autre arduino?)
  • la corde sympathique est mise en mouvement par un électroaimant
    • recevant un signal PWM 12V relativement fort d'un driver commandé par l'Arduino
  • l'Arduino est liée à la BB en USB, il traite donc
    • la corde sympathique
    • les signaux des piezo, et/ou de capteur de pression sur les cordes
  • la roue est géré par un moteur en bout d'arbre souple placé dans une boite insonorisée
    • sa vitesse est réglable par une molette sur la poignée
    • des boutons supplémentaires peuvent être utilisés pour des commandes, liaison à la BB

L'ensemble du matériel devant être mobile et peut encombrant, nous utiliserons:

  • une valise de transport contenant le PC/écran/carte son et des logements pour la BB , les bracelets et le cablage
  • une autre boite plus petite pour la roue, logeant aussi le moteur, l'alimentation et des cables

Nous utiliserons une base Debian avec un noyau basse latence sur le PC audio maitre mais une mise en place d'un distribution Fédora CCRMA pourrait être aussi intéressante

Nous utiliserons une base Debian/Xenomai du projet Bela (http://bela.io a project of the Augmented Instruments Laboratory within the Centre for Digital Music at Queen Mary University of London. http://www.eecs.qmul.ac.uk/~andrewm ) ceci pour pouvoir centraliser tous les traitements sur la seule carte ARM BeagleBoard Black et se passer dans l'avenir d'un PC son supplémentaire, si la seule (ou 2) carte Bela réagit bien à nos programmes. Nous pourrons aussi nous rapprocher de la communauté du projet Bela. Cela réduirait l'encombrement à une seule valise et diminuerait de beaucoup la consommation électrique globale en permettant aussi une plus grande autonomie si une batterie était connectée.

Note sur la licence:

L'ensemble des recherches et productions techniques seront sous licence Artlibre (http://artlibre.org), ceci pour garantir une véritable liberté d'expérimentation nécessaire à la mise en place de l'oeuvre mais aussi son développement futur.

ArtLibre :

Avec la Licence Art Libre, l'autorisation est donnée de copier, de diffuser et de transformer librement les oeuvres dans le respect des droits de l'auteur.

Loin d'ignorer ces droits, la Licence Art Libre les reconnaît et les protège. Elle en reformule l'exercice en permettant à tout un chacun de faire un usage créatif des productions de l'esprit quels que soient leur genre et leur forme d'expression.

Si, en règle générale, l'application du droit d'auteur conduit à restreindre l'accès aux oeuvres de l'esprit, la Licence Art Libre, au contraire, le favorise. L'intention est d'autoriser l'utilisation des ressources d'une oeuvre ; créer de nouvelles conditions de création pour amplifier les possibilités de création. La Licence Art Libre permet d'avoir jouissance des oeuvres tout en reconnaissant les droits et les responsabilités de chacun.

Avec le développement du numérique, l'invention d'internet et des logiciels libres, les modalités de création ont évolué : les productions de l'esprit s'offrent naturellement à la circulation, à l'échange et aux transformations. Elles se prêtent favorablement à la réalisation d'oeuvres communes que chacun peut augmenter pour l'avantage de tous.

C'est la raison essentielle de la Licence Art Libre : promouvoir et protéger ces productions de l'esprit selon les principes du copyleft : liberté d'usage, de copie, de diffusion, de transformation et interdiction d'appropriation exclusive.

Mouvements

  • 4 cordes en sol,
  • dont une corde 'sympathique augmentée'
    • corde acier, différente a tester, préparation possible par ajout d'aimant en bonne place.
    • mise en vibration par electromagnétisme, bobines en dessous, trouver le support
    • jouée à la fois par la machine et la main
  • Main droite
    • une roue, cf topo Soizic
      • peaufiner le moteur en bout d'arbre
      • vitesse réglable par molette genre souris
    • IMU style nunchunk ( wii) on aura des info venant par cable de la poignée/roue
      • 3 axes de détection de mouvement utile à l'analyse , OSC⇒pd
      • un joystick ou une molette pour la vitesse de la roue en X , boutons/molette⇒pd
      • et d'autre truc en Y
        • information pour la corde 4 ?
        • info de composition ?
        • ?
  • Main gauche , brasselet avec détection/mesure de mouvements
    • gyroscope/accelerometre,magnétomètres , OSC⇒pd laison par un cable
      • 3 axes Y,Y,Z, pitch et roll,
      • position relative
      • extrêmement sensible mais peut etre petite latence à prendre en compte
  • détection de la place de la main sur le manche, différentes idées
    • cellule infra-rouge ? placée en haut mesure la distance au poignet (pb lumiere) ??
    • surface résistive sur le manche ? une recup de surface d'écran tactile ? ou pad souris ? (driver a refaire?)
    • touché de la corde, mesure résistif,
      • pas de notion de pression , juste de position
      • pas sur la corde electro ( electronique et driver a faire)
    • capteur de surface tactile, a voir , mais pas sur la corde electro
      • pas de pression, juste position
    • capteur de pression sur un bout de la corde, pour la pression.

informations

Venant des différents capteurs, tout sera traduit en OSC

  • IMU droit : accel X,Y,Z ; Pitch, Roll
  • IMU gauche : molette; boutons (?); (mini-joystick) ; accel X,Y,Z ; Pitch, Roll
  • Manche et cordes: position X,Y, pression x 3 ( sans doute pas pour la corde electro )
  • bouton 12 possibles, regroupage possible en zone , ex 4 zones de 3

canaux sonores

entrées

  • 1 micro table violoncelle
  • ?

sorties

  • 2 violoncelles
  • 2 (+) 1 du double

ou

  • quadri avec auditeurs au centre

Ça roule des mécaniques

idées en passant autour d'une roue

  • mettre des aimants dans la roue pour augmenter l'attirance et donc le frottement sans besoin de colophane
  • modifier la surface et la granularité du cône de la roue
  • utiliser une roue mixant des électro-aimant et des aimants , comme un moteur pas à pas pour jouer sur l'attirance magnétique continue des aimants permanents et la fréquence de celle des bobines.
  • faire passer un courant selon une fréquence de résonance calculée en fonction de la position de la main pour augmenter l'attirance de la cordes ou pas , le courant est pulsé dans la corde présente dans un champs d'un aimant néodyne
  • revisiter l'archet magnétique en augmentant son champs ( qui n'est pas fort du fait du besoin de le rendre autonome, .. et ici on a plus cette contrainte ;) )
    • puissance supérieure ,
    • bobine(s) en bout de doigt pouvant chercher l'ajout des champs ou l'oposition
    • vers une main magnétique …
  • en utilisant le principe du champs magnétique à l'envers on peut en faire en système supplémentaire un amortisseur commandé comme un truc de mise en vibrato ou pour ajouter des effets d'actions mécanique supplémentaires en dehors de l’excitateur.
  • les excitateurs /atténuateur/reformateur electro magnetiques peuvent être multiples
    • à des endroits différent,
      • pouce/petit doigt sur la meme main
      • sur les 2 mains?(difficile)
      • fixe avec un pince
  • on peut extraire le mouvement de la corde de façon optique?
  • on peut connaitre les points de contacte des mains par des mesures électriques
    • résistivité changeante par les mise à la masse ?

vents de changement

je répond moi même … neni … pasque ..trimbaler tout ce fatras serait problématique :(.

Le double n'est il que numérique ? ou ne peut il pas etre electro-acoustiques ?

CAD produire le son par un vrai violoncelle préparé en reproduisant les mouvements et contraintes des cordes mais sans passer par leurs sons?

Ce double serait une machine pure: un nouvel instrument sympathique.

on enregistrerai du mouvement pas de son

Une solution serait électromagnétique,

  • ce double n'est pas destiné à un humain , donc pas de pb d’accès, fils , capteurs , bobines partout…
  • les cordes sont plongées dans différents champs magnétiques, pouvant produire jusqu’à des rotations
    • bobine venant de moteur pas/pas , de déviation télé etc …
    • rotation possible par ajout de 'boursouflures' plates sur les cordes.
    • ajout d'aimant sur les cordes pour avoir un déplacement plus magnétique et évité les courants de Foucault (échauffement)
    • ajout de moteur, balais, marteaux …, autres excitateurs mécaniques possible
    • tension de fonctionnement élevées possibles puisque pas d'accès humain.
  • un ensemble de roulettes d'appuis sur le manche remplace la main gauche
    • pression par le doigt d'un servo-moteur sur un mini chariot sur rail
    • position du chariot sur la corde par un moteur pas à pas au bout d'un filin de commande
    • moteur pas à pas en bout de filin , dans une boite

Ainsi

  • dans un premier temps on enregistre les sorties de bobines de capture des vibrations de l'instrument maitre
  • on passe directement ces info au double en existant ses bobines pour déplacer les cordes de la mmeme façon, en corde totalement sympathique et étudier ce que cela produit et comment.
  • on garde le double de ces informations en tant que valeur des mouvements , ce n'est pas le son qu'on enregistre mais les mouvements de la corde.
  • on amplifie , boucle , modifie etc cette capture pour faire jouer le deuxième instrument, en double.
  • on peut traiter plus facilement ces info car elles sont plus dépouillées, peut etre en MIDI?
    • les sons produit sont le résultat de la mécanique des cordes…
  • il n'y a plus de problème de production de nappe sonore, puisque elle sont produites par le double
  • on peut penser aussi placer sur le double d'autres moyens de production de vibrations, plutot que de surcharger l'instrument maître, on poserait tout sur le double sympathique.
  • le maitre peut embarquer aussi des capteurs qui ne produisent pas du son mais influence sur la production du mouvements sur le double
  • ce double peut aussi renvoyer en feedback des informations de contrainte, production sonore sur l'instrument maitre, afin de créer des boucles de rétroactions electro-mécaniques qui passeraient par un média electro-acoustique-numérique.
  • ce feedback peut être mis en abîme en tant que boucle de mouvement
  • une écriture des actions et méthodes plutôt que du son est envisageable.
  • une composition de l'espace peut être aussi faite avec maintenant deux instruments
  • pourquoi alors pas trois ou quatre…

En rapport ou pas

Sources et ressources flexions et reflexions

c'est la représentation du son qu'on va travailler .puisque numériser il faut choisir le langage à créer

(note a moi)pratique existante, expériences ? liaison au violoncelle , extension du corps/esprit a travers l'instrument qui en tant que double actif renvoi plus que soit meme, 'augmentation' qui dépasse le champs des possibles de l'instrument et donc étend en dehors, voir s'en éloigne.(jusqu'ou ? )

mode de représentation mental deja existants ?

projets/double/jeff.txt · Dernière modification: 2020/11/21 22:04 (modification externe)